Si j’étais un animal…

leopard_coat_avec_les_filles.0

Oui, si j’étais un animal, un guépard par exemple, je pourrais suivre sur quelques centaines de mètres à 80 km/h une voiture sur une route nationale. Et si j’étais un castor je donnerais un peu de moi pour remplir le moteur avec de l’huile de ma marque: Castor Oil. Par contre, je n’aimerais pas être un pingouin, car l’expression “conduire comme un pingouin” me collerait à la peau dès que je serais sorti de ma banquise bien aimée.

On dit aussi fréquemment “se traîner comme un escargot”, chut cela s’applique principalement aux bernois et aux conducteurs des anciennes C3 bleues clair métallisées. Par contre, c’est de moins en moins vrai aujourd’hui tellement les limitations de vitesses sont à respecter et sont de plus en plus basses, alors que les voitures sont de plus en plus puissantes, nous sommes tous amenés à conduire comme des escargot certes un peu dopés, par contre il nous faut des yeux d’aigles pour lire tous les panneaux de signalisation qui bordent nos routes, à croire que l’Etat est actionnaire des fabricants de panneaux. Et pour ceux qui rentrent d’un match de football ou il y a eu une belle bagarre dans les tribunes, il n’est pas impossible qu’ils adoptent à la sortie du match un comportement peu civilisé sur nos routes, alors quand ils auront grillé trois fois de suite une priorité à droite, ils seront étonnés que l’on dise d’eux qu’ils “conduisent comme un goujat”.

Pour ceux qui ont un lien de parenté plus ou moins proche avec Sébastien Loeb ou Walter Röhrl, on comprendra que sur les petites routes sinueuses des Vosges ou de l’Eifel on dise “il conduit comme une bête”. Il est alors certain que la maréchaussée vous protocolera en notant sur le PV que vous conduisiez “comme un sauvage” ou “comme un fou”. Sans permis notre Walter n’aura qu’à «ronger son frein» à moins qu’il n’ait pu «détaler comme un lièvre». Aux USA avec des V8 à quasiment chaque coin de rue, lorsque l’on approche du Sud-Ouest du Texas ou de l’Etat de New Mexico, un bon pilote sera flatté si on lui dit qu’il conduit “comme un gringo”.

Dans un autre registre, Il nous semblait intéressant de mentionner le chien de Colombo qui a un faible pour le cabriolet 403, en effet il y retrouvera sur la banquette l’os qu’il avait laissé pendant le tournage de la saison passée. Assurément, il y a beaucoup de puces dans cette 403, raison pour laquelle Colombo ne fait avec elle que des « sauts de puce ».

Pour terminer cette «animalière» relevons qu’avec l’arrivée des voitures autonomes, même les manchots pourront conduire. Pour autant qu’ils arrivent à persuader le moniteur d’auto-école qu’ils seront dispensés de passer le permis…et surtout qu’ils promettent de ne pas “conduire comme un pied”.

Loud Pipes

Cheetha in car

2018-05-10T13:15:30+00:00