Que fait-on dans son bain?

James Bond dans son bain

On se baigne pardi! La réponse pour la plupart d’entre nous semble si évidente que se poser la question peut sembler presque absurde. Mais où voulons-nous en venir et quel rapport est-ce que prendre son bain peut bien avoir avec l’automobile?

Encore une question, me direz-vous. Effectivement. Et la réponse à celle-là est un peu moins évidente. Dans son bain on se baigne. Oui, oui… et au volant d’une voiture on conduit. La Palice n’aurait pas trouvé mieux. En principe, c’est ainsi ou du moins c’était ainsi jusqu’il y a peu. Au volant d’une voiture on conduit, du moins jusqu’à ce que les constructeurs automobiles bien relayés en cela par les gouvernements en ont décidé autrement.

Tous les matins, en me rendant à pied en ville et en dépassant ces pauvres automobilistes qui sont pratiquement tous seuls au bord de leur voiture de fonction (je les plains) je remarque bien qu’ils ne conduisent pas toujours, loin de là. Ils téléphonent, les plus audacieux font même des texto certainement tous très urgents pour dire à leurs supérieurs (organisation matricielle oblige) qu’ils sont en train d’arriver et que cela ne saurait tarder si seulement il n’y avait pas autant de trafic ce matin. Alors oui, on ne conduit plus toujours à bord de sa voiture.

L’invention de la conduite autonome

Il n’en fallait pas vraiment plus pour que les constructeurs automobiles inventent la solution. La conduite intelligente, la conduite autonome. Comme si tous les conducteurs étaient du jour au lendemain devenus des idiots au QI inférieur à celui de leur bagnole.  A lire les pubs récentes d’une marque étoilée on se mettrait presque à le croire…

Alors après nous avoir persuadés qu’il fallait se faire vacciner contre la grippe, on nous vaccine avec les mérites de la conduite autonome et on nous vante la beauté de l’Internet of Things. On nous dit même qu’avec ce système de navigation plus et les voitures connectées, fini les bouchons, le navigateur choisira l’itinéraire de délestage qu’aucun autre navigateur n’aura trouvé…ups! C’est le nouveau bison futé, mais celui-là n’est plus gratuit, cela fera 2’500€ de plus à cocher dans la déjà interminable liste des options comme le détecteur d’angles morts, l’avertisseur de franchissement de ligne, le freinage automatique lorsque l’on roule à 30 km/ h en file indienne, le siège massant….la liste pourrait encore s’allonger.

L’imagination des ingénieurs est sans fin, les constructeurs automobiles, les vendeurs vous font même mauvaise conscience en vous disant que si vous ne cochez pas toutes ces options votre voiture sera tout simplement invendable quand elle sera vieille (lisez 3 ou 4 ans). Alors comme vous ne désirez pas en avoir moins que votre voisin (des options) vous hochez de la tête et comme un idiot (on vous l’avait dit, votre voiture est plus intelligente…) vous cochez les deux ou trois pages de la liste des options et vous demandez même au vendeur en fin de cette séance hautement éprouvante si vous n’avez rien oublié…

Coup marketing ou bien dispositif de sécurité?

Il faut comprendre que les constructeurs automobiles qui ne gagnaient plus grand chose avec les versions de base, ont imaginé ce truc marketing pour augmenter leurs marges et vont même plus loin en insistant lourdement sur les avantages de la conduite autonome, pratiquement plus d’accidents (il n’existe cependant pas de statistiques sur la réduction des accidents en conduite assistée ou autonome) et sur le «coolness» d’avoir son bureau dans la voiture, plus de bouchons, une conduite plus relaxe, et j’en passe et des meilleures.

Ils nous font douter et sont devenus maître pour automatiquement nous donner un sentiment d’infériorité si nous ne sommes pas modernes et n’optons pas pour toutes ces «features» électroniques. Nous nous mettons même à croire que la voiture autonome est intelligente, qu’elle pourra nous parler, dépasser quand on lui en donnera l’ordre. Oui, en fin de compte après mai 68 et la libération des sexes plus personne n’obéissait à nos ordres…est-ce que la voiture autonome n’est pas un peu de cela, une bonne pâte qui fera ce qu’on lui dit ou au moins ce qui a été entré dans le programme par des hommes au QI inférieur à celui de la bagnole!

Mais où est passé le plaisir de conduire dans tout cela?

Mince encore une question…eh oui, j’aime conduire une vraie voiture avec un bon V6 ou V8 atmosphérique sans turbo si possible, sans ce navi qui m’oblige à passer par où je ne veux pas aller, sans options à part ce petit volant gainé de cuir qui tombe bien dans mes mains. J’aime avoir les pieds occupés par 3 pédales et la main posée sur le pommeau un peu usé du levier de vitesse pour descendre ou monter les vitesses dans un tumulte d’enfer. Alors oui, je crois vraiment que je suis vieux, mais au moins mon QI n’a pas baissé avec ce style de conduite, je ne suis pas devenu mou et oui je dois bien mériter mon surnom (signature)…

Loud Pipes

Que fait-on dans son bain - Photo by Genessa Panainte

2018-05-10T13:57:37+00:00